Anesthésie, réanimation et médecine péri-opératoire

Référent interne

Marie BENISTAND –

Coordonateur local

Pr B. BOUHEMAD –

Au CHU de Dijon

Le service d’anesthésie-réanimation au CHU de Dijon accueille deux PU-PH, le Pr B. BOUHEMAD et le Pr, P.-G. GUINOT, des dizaines de praticiens hospitaliers, assistants et chefs de clinique.

Il comprend :

  • l’unité d’anesthésie du plateau technique interventionnel, destiné à l’activité chirurgicale de l’adulte, l’endoscopie et la radiologie interventionnelle, divisée en différents redents (bloc d’urgence ; chirurgie orthopédique, ORL et maxillo-faciale ; chirurgie digestive, thoracique et urologique ; chirurgie cardiaque et vasculaire ; neurochirurgie ; chirurgie ambulatoire)
  • l’unité d’anesthésie du plateau technique mère-enfant, comprenant l’activité d’obstétrique (seule maternité de niveau 3 de Bourgogne), de gynécologie et de pédiatrie
  • trois unités de réanimation chirurgicale : réanimation polyvalente, réanimation cardiovasculaire et réanimation neuro-traumatologique, d’environ 13 lits chacune.

A noter : l’activité de réanimation pédiatrique est gérée par les pédiatres et est peu accessible aux internes d’anesthésie-réanimation ; il existe une activité de prélèvement d’organes au CHU, mais il n’y a toutefois pas de greffe hépatique, qui est réalisée à Besançon.

Stages en périphérie

Des stages de réanimation comme d’anesthésie sont accessibles dans les centres hospitaliers de Auxerre, Chalon-sur-Saône et Macon.

Un stage d’anesthésie au Centre de Lutte contre le Cancer Georges François Leclerc (situé face au CHU, à Dijon) est disponible en phase socle.

Deux terrains de stages dans les cliniques dijonnaises de Talant et de Valmy (Hôpital Privé Dijon Bourgogne) sont ouverts pour les internes de 3ème et 4ème semestre.

Enfin, un stage en Médecine Intensive – Réanimation au CHU de Dijon est disponible, avec un accueil toujours favorable.

Gardes

Les gardes sont effectuées en anesthésie ou en réanimation, dès le premier semestre, selon le terrain de stage. Elles sont toujours effectuées sous la supervision d’un sénior, présent sur place, avec une mise en autonomie progressive.

Le repos de garde est systématiquement respecté.

Formation

Des séances de bibliographie hebdomadaires sont organisées pour les internes présents sur Dijon (au CHU ou en clinique) avec la présentation de deux articles suivie d’un cours, chaque mercredi.

Des cours de DES sont organisées, en commun avec Besançon durant un à deux jours au début de la phase socle, puis régulièrement au sein du Département d’Anesthésie et Réanimation de Dijon, par les différents chefs.

L’accès au Centre de Simulation (USEEM) est aisé et encouragé, avec des séances de simulation régulières (arrêt cardiaque au bloc opératoire, réanimation du nouveau née, formation damage control, etc.) et des séances de formation (abord vasculaire, gestion des voies aériennes, etc.) Des mannequins haute-fidélité et des simulateurs d’échographie trans-thoracique, transœsophagienne et d’endoscopie bronchique sont accessibles.

L’accès aux séances de bibliographie et aux cours de DES est systématique, le temps est
facilement accordé pour aller aux différents congrès nationaux.

Les inter-CHU sont peu accessibles.

L’avenir

Des postes sont facilement accessibles au CHU, en anesthésie ou en réanimation.
Un assistanat en périphérie est également possible.